ALGRIPLAST – Valorisation de dérivés et coproduits

Algriplast est un projet regroupant 5 partenaires, financé par la région Normandie et les fonds FEDER. Débuté fin 2019, il a pour but le développement des matériaux et produits finis plastiques à partir d’une valorisation de dérivés et coproduits d’algues, de céréales et de légumes. Les fonctionnalités apportées par ces coproduits doivent permettre d’apporter une réponse technique aux cahiers des charges ciblés ainsi qu’aux législations actuelles et à venir en termes de fin de vie des produits plastiques.

Valorisation de dérivés et coproduits

L’utilisation de dérivés et coproduits permet :

– L’obtention de produits finis pour différentes applications par modification de polysaccharides.
– La modulation de la durée de vie des matériaux et notamment l’accélération des cinétiques de biodégradation grâce à une meilleure compréhension et maîtrise des phénomènes de fragmentation.
– L’obtention de nouvelles fonctionnalités par incorporation dans des polymères biodégradables.

L’ensemble des partenaires s’est réuni le 11 octobre dernier dans les locaux du Laboratoire EVA de l’Université de Caen afin d’échanger sur les travaux effectués ces derniers mois. Les premières extractions de fructane réalisées à partir de poireau à l’échelle pilote par Algaïa et le laboratoire EVA ont permis à NaturePlast de réaliser des essais encourageants de plastification de blé.

Copil Algriplast

Du laboratoire au prototypage…

En parallèle d’autres formulations de coproduit de blé plastifié ont été développées. Certaines d’entre elles se sont révélées intéressantes et seront dans les prochains mois produites à plus grandes échelles afin de pouvoir tester des prototypes. Une fin de vie en compostage domestique est privilégiée et des applications comme du packaging alimentaire thermoformé, des objets injectés pour le secteur de l’horticulture sont envisagées.

Enfin, UniLaSalle, partenaire responsable de la partie biodégradation, a obtenu de premiers résultats suite aux essais de simulation lancés il y a plusieurs mois. En simulant des conditions de compost domestique (25°C, 60% HR), UniLaSalle a pu mettre en évidence au bout de 3 mois, des synergies intéressantes entre certains polymères biodégradables et coproduits permettant une accélération des cinétiques de biodégradation.

Les derniers travaux prévus jusqu’en juin doivent permettre la production de prototypes et la réalisation d’Analyses de Cycle de Vie (ACV) sur certains cas concrets.

A propos de : NaturePlast est une société française basée en Normandie (Ifs – 14), spécialisée dans les bioplastiques. Forte d’une expérience de plus de 14 ans dans ce domaine, elle dispose du portefeuille de matières premières et compounds biosourcés et/ou biodégradables le plus large en Europe. Elle accompagne également, avec sa société fille BiopolyNov, les industriels de la naissance à l’industrialisation de leur projet d’innovation. Grâce au savoir-faire en Recherche et Développement acquis au cours de ces années, NaturePlast et BiopolyNov se positionnent ainsi en experts dans le développement et la production de formulations pour des projets clients ou collaboratifs.